• Je teste l'équitation à Londres.

     

    Je teste l'équitation à Londres.

    JE TESTE L'EQUITATION A LONDRES

    Comme prévu je continue ce petit journal dédié à ma vie de cavalière à Londres. Mercredi 15 novembre j'ai donc pu participer à mon premier cours d'équation au Lee Valley Horse Riding Centre qui se situe à une petite heure de bus du centre ville de Londres. Je me suis inscrite dans un cours 'intermediate' qui est un cours pour les cavalier à l'aise aux trois allures. Dans un premier temps je me suis dis que je devais tester ce cours avant d'essayer un cours 'advanced' et qui plus est, est un peu plus cher. Je me suis donc rendu au centre équestre accompagnée d'une autre cavalière. Nous sommes arrivée 20 min en avance comme prévu. Le centre équestre prêtait gratuitement casque et boots donc c'est un bon point. Nous avons attendu le moniteur qui nous a attribué nos chevaux, chevaux qui étaient déjà entièrement prêt dans leurs boxes... Donc pas vraiment le temps de faire connaissance, j'ai trouvé ça dommage. Nous sommes aller dans le manège, j'étais plutôt très décontracté et la petite jument que l'on m'avait confié le semblait aussi. J'ai donc suivi les autre cavalier en tenant ma petit jument sans pression, première erreur... le moniteur m'a de suite repris pour que je l'a tienne 'très fermement' et très prés du mors. J'ai donc compris que ça allait être une équitation très classique et donc très différente ce celle que j'ai l'habitude de pratiquer depuis quelques années. (Ouuuuh les vilaines habitudes de cavalière propriétaire..sarcastic

    Par la suite la cours s'est déroulé très logiquement, petit check du matériel ( oops). Et puis est venu le moment ou j'ai dû sangler la petite Silver qui jusque là était toute calme. Gros changement d'humeur, une jument qui met de grand coup de tête, essai de mordre à mainte reprises et tape du pied... J'ai tournée la tête et ai vu que la moitié des chevaux faisaient la même chose, oreilles baissées et grand coup de tête; pour moi c'est pas vraiment un signe de bien être. Malheureusement après le cours j'ai seller trois autres chevaux pour un autre cours, tous hyper agressifs... Alors qu'un cheval soit sensible et délicat au point de faire ça je peut comprendre mais lorsque les 3/4 de la cavalerie régit de cette manière cela fait un peu de peine... Passons. 

     

    Je teste l'équitation à Londres.Nous avons donc commencé le cours par un première 1/2 heure à la 'queue le-le', je penses de manière à ce que le moniteur puisse vérifier le niveau de tout le monde. Honnêtement je me suis un peu ennuyé mais disons que c'était un passage 'obligatoire'. le seul truc un peu rigolo était le fait que mes étriers étaient réglé à fond et toujours 3 fois trop long et que le moniteur m'a dit que j'étais très bien comme ça. C'était de la monte dressage +++ haha! Finalement je me suis résigné à entourer mon étrivière autour de l'étrier pour les raccourcir. La deuxième partie du cours était plus intéressante puisque nous avons travaillé les déplacements latéraux au pas et au trot. La petite Silver qui n'aimait pas du tout le contact avec la main m'a un peu traîné dans les longueurs! Puis finalement au bout de quelques passages et quelques conseilles du mono à propos de la jument; on a réussi à faire de jolie passages au trot, et le cours était déjà terminé. Nous avons marcher large, rênes longues et sommes descendu. Les chevaux sont aussitôt retourné au boxe, nous les avons quand même desseller et puis basta... il fallait déjà seller d'autres chevaux pour le cours suivant... J'ai à peine eu le temps de checker si la jument n'avait pas de bobo...

    Bon honnêtement, je suis certainement la fille la plus pointilleuse et rabat-joie du monde mais je n'ai pas du tout aimé cette aspect 'industriel' donnée aux chevaux. Bien que les écuries étaient très bien entretenues, les chevaux plutôt ronds et en bonne santé, je ne peux pas m’empêcher de tiquer (comme ces chevaux d'ailleurs). Alors bon, je ne veux pas trop critiquer non plus, je sais que c'est compliqué de tenir un immense club comme celui-ci qui plus est dans une des plus grande capitale d'Europe.. Beaucoup de facteurs rentrent en jeu, tel que la proximité avec la ville, le nombres de cavaliers, le nombres de chevaux en boxe (plus de 60 à vue d'oeil - et je n'ai pas visité le club dans son entièreté.), le nombres de leçons à gérer et j'en passe. Je comprends toute à fait la situation mais je trouve ça juste dommage et pour moi qui ai de certaines habitudes, cela m'a fait un peu de peine. 

    Quoiqu'il en soit je ne veut pas rester sur une seule est même impression et renouvellerai sûrement l'expérience au moins une fois. 

    Sinon, du 12 au 18 décembre se déroule le Olympia Horse Show à Londres avec de nombreuses démonstrations de la garde, jumping & dressage show... Les tickets classique sont très cher mais je pense m'offrir le luxe de me payer un 'limited view ticket' pour aller voir ça. Je ne suis là que pour quelques mois, il faut que je profite de ce que peut offrir cette immense ville qu'est Londres. 

     

     

    • Si cet article t'a plu n'hésites pas à laisser un petit like et à partager  autour de toi, ça fait toujours plaisir alors n'ai pas peur! Montres ta présence! N'hésites pas à donner des suggestions d'articles et d'améliorations en commentaire!  Très bonne visite et à bientôt dans un prochain article. 
    • Tu peux nous rejoindre sur FacebookYoutube & Instagram
    « 5 exercices pour s'améliorer sur les dispositifs en main sur le PTV et plus.Noël et la course aux cadeaux #2 - Edition 2017 »

  • Commentaires

    1
    barbie
    Samedi 18 Novembre 2017 à 18:59

    intéressante ton expérience ! Un peu triste aussi... on va là-bas pour monter, pas vraiment pour les chevaux.

      • Samedi 18 Novembre 2017 à 21:33

        Oui un peu, mais je suis plus dans une optique ou je vais en centre équestre pour progresser mais aussi pour le cheval en lui même. Ce que je n'ai pas retrouvé là. 

        Merci pour ton commentaire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :