• TREC Torsac 20 mars 2016

    TREC de Torsac le 20 mars 2016

     

    TREC Torsac 20 mars 2016

    Entrée en salle des cartes à 9h05. Le tracé de la carte est plutôt très sinueux, minutieux et comporte beaucoup de petit détails à ne pas rater. Au niveau du kilométrage il est plutôt cours, pas plus de 15 km comportant un arrêt et reprise du tracé, on peut donc s'attendre à des azimutes.TREC de Torsac le 20 mars 2016

    Départ sur le POR à 9h20. Dès le départ on se trouve en difficulté car c'est une histoire de distance à vérifier au millimètre près, de plus on est à peine parti que l'on se retrouve déjà à 3 cavaliers au même endroit alors que nous partons à 5min d'intervalle et à une vitesse de 7,5km/h. La galère continue toute la première moitié du POR, le tracé se confond avec la représentation du GR sur la carte, on est plusieurs cavaliers à partir dans tout les sens. Pour ma part je tourne en rond et je zappe carrément une boucle du POR en ne savant plus du tout où je suis. Je réussis à récupérer mon tracé grâce à un bon compatriote. Après cette reprise la panique se calme et on arrive à finir ce fichu POR correctement mais un peu trop vite ! L'arrêt du tracé était en fait un roadbook dans le village de Torsac, un exercice que je n'avais jamais fait. Plutôt facile à comprendre même si on y a jamais eu affaire (voir photo). On finit le dernier tronçon du POR  très correctement sans oublier la galère du début qui fou le cafard ! Résultat final, un POR de seulement 145/300 ! Vraiment miteux ce résultat !

    11h15 on enchaîne avec la maîtrise des allures en ligne droite. C'est le gros stress à cause de l'énorme parapluie blanc et rouge des juges qui est au bord du bord de l'entrée de la MA au galop. Au final on ne démarre pas trop mal et j'arrive à avoir un super petit galop, ce qui est rare avec Mata, malheureusement on fait rupture à 2m de la sortie par ma faute ! On ne baisse pas les bras, il reste encore le pas. Au final pas de rupture, ni de sortie de couloir mais impossible d'allonger le pas. Au final on ne récupérera que 2 petit points sur la MA.

     

    Pause miam miam.

     

     

     

     

    14h24 départ sur le PTV. Nous avons donc à enchaîner 14 dispositifs en un temps idéal de 7 minutes.

    Le numéro 1 est un tronc en main qui passe plutôt bien, nous devons ensuite nous diriger vers le numéro 2 qui est un montoir à gauche. Je décide de remonter avant d’y aller afin de le réaliser plus rapidement, une fois dans le cercle je m’y reprends à deux fois pour me placer dans le cercle, grossière erreur. On enchaîne sur les numéros 3 & 4 qui sont un plan ascendant et un plan descendant séparer par un tronc. On à eu un peu de mal à y aller car Mata n’était pas encore « enclenché » et il se fait peur tout seul avec les juges, mais finalement tout ce passe bien. A la sortie, gros virage à gauche pour aller au numéro 5 qui est un fossé et qui se passe mais avec un temps d’arrêt. On se dirige difficilement vers le numéro 6 car je ne sais plus où je dois aller… Je récupère vite et on enchaîne les 6, 7, 8, 9, qui sont ; une haie vive, bordures maraîchère, passage de sentier et tronc. Grande galopade pour aller au numéro 10 qui est un fossé en main matérialisé uniquement avec des barres au sol alors même avec de la motivation et beaucoup d’élan le poney ne saute pas ! Tant pis ! On se dirige vers le 11 à pied puisque c’est une bordure maraîchère, on la passe au petit trot. On remonte difficilement avant le 12 car le poney veut retourner voir les potes ! On passe le contre-haut (12) très tranquillement et on galope jusqu’au 13 qui est un chapeau de gendarme, on enchaîne toujours au galop vers le 14, la maniabilité et finalement le poney démonte tout, met les pieds dehors car après autant de galop  orienté vers le paddock je n’ai pas su le faire redescendre en pression. On passe la ligne d’arriver à fond en ayant réalisé le parcours en 6 minutes et une note de 125/140

     

    TREC de Torsac le 20 mars 2016

     

    Débriefing : Le TREC d’Equi-Libre c’est deux fois par ans et on en apprend toujours autant. Un POR peut être un peu complexe mais très intéressant et qui fais réfléchir et progresser. Et un PTV toujours aussi plaisant et coulant, et ça je pense que tous les concurrents seront d’accord. Alors à l’année prochaine ! 

    TREC de Torsac le 20 mars 2016

    « Trec St aigulin : 13 septembre 2015LES MÉSAVENTURES DU CAVALIER DE TREC »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :