• 10 Conseils pour débuter en Endurance Equestre

     

    Il y a quelques temps je vous avait proposer 10 conseils pour débuter en TREC. Un article qui avait d'ailleurs plu à beaucoup d'entre vous! Aujourd'hui me voilà de retour avec 10 conseils pour débuter [...] l'endurance! Je tiens immédiatement à préciser que ces conseils sont non-exhaustifs et se référencent majoritairement au peu d'expérience que j'ai pu avoir en endurance, tout comme vous je débute. Mais je tenais à partager le peu de choses que j'ai pu noter lors de mes premières courses. 

     

    10 Conseils pour débuter en Endurance Equestre

     

    10 CONSEILS POUR DÉBUTER EN ENDURANCE ÉQUESTRE:

     

    1) SE RENSEIGNER : Endurance est pour beaucoup de cavaliers, synonyme de randonnée. Détrompez vous. Vous pouvez vous renseigner auprès de professionnels qui pourront vous définir les caractéristiques et objectifs de la course d'endurance équestre. Vous pouvez aussi trouvez de nombreux articles sur internet et vous référez aux guides de la FFE! Mais en aucun cas l'endurance n'est synonymes de randonnée bien que les deux soit pratiqués en extérieur. Je vous renvoi à un article rédiger précédemment: L'endurance, c'est QUOI ?

    2) SE FAIRE ENCADRER : Comme pour toute découverte et début dans une nouvelle discipline ou sport, il est toujours conseillé de se faire encadrer par des professionnels. Que ce soit 1h de temps en temps ou en stages, ils vous guideront et vous aideront à démarrer cette nouvelle aventure. Il est aussi important d'être encadrer par une équipe (plus ou moins grande) qui pourra vous aider au point de d'assistance. (eau et rafraîchissement pour les chevaux mais aussi pour les cavaliers)

    3) S'ENTRAÎNER : Comme dit plus haut, l'endurance n'est pas une simple randonnée. Il vous faudra, à vous et votre cheval un minimum d'entraînement, comme pour toutes disciplines me direz vous. Notamment en ce qui concerne le cardio. Je ne vais pas étaler ici un programme d'entraînement qui pourrait être détaillé dans un prochain article, mais les balades et les trottings/ fractionnés sont un bon compromis pour commencer un entraînement à l'endurance!

    4) NE PAS VOIR PLUS GROS QUE SON CHEVAL (ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre...): Tout est une histoire de progression. Ne brûlez pas les étapes ni à l'entraînement, ni en concours (de toute façon, pas possible puisqu'il vous faudra vous qualifier sur de petites épreuves pour passer au niveau suivant) Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Le but premier de l'endurance étant de finir la course dans de bonne conditions. Pas la peine de vous lancer sur du 60km si vous n'avez jamais pratiquer cette discipline. 

    5) NE PAS Y ALLER UNIQUEMENT POUR GAGNER (du moins lors de votre première course): L'endurance est certes une compétition. Mais c'est avant tout une discipline ou l'on apprend à être à l'écoute de son cheval, à en prendre soin. Le but premier étant de terminer la course ensemble et en bonne condition physique (bon rythme cardiaque, pas de blessure, pas de déshydratation). Si le vétérinaire retrouve votre cheval K.O, vous n'avez probablement pas compris le principe de cette discipline. 

    6) CONNAÎTRE SON CHEVAL: Comme dit dans le point précédent, l'un des objectifs primordiaux à l'endurance et celui de garder son cheval dans de bonnes conditions. Pour cela, il vaut mieux connaître un minimum sa monture. Quels vont être les signes de fatigue, blessures...? 

    7) SAVOIR S'ORGANISER / SE GÉRER: Comme pour le TREC et la plupart des compétitions, il faut savoir s'organiser. Mieux vaut savoir gérer plusieurs choses à la fois et avoir un bon timing. Car entre aller chercher votre dossard, préparer votre cheval, faire le contrôle vétérinaire, seller votre cheval, préparer votre départ et gérer le rythme de votre course. Vous allez avoir bien des choses à faire! 

    8) NE PAS COMPTER QUE SUR (l'ENDURANCE DE) SON CHEVAL:  'C'est le cheval qui fait tout'. Chose qu'on entend bien trop souvent et dans beaucoup de disciplines! FAUX! Alors, oui votre cheval doit être endurant mais vous devez être aussi présent pour la gestion des allures et remettre votre cheval sur la bonne voie et dans le calme lorsqu'il se précipitera un peu trop. Mais VOUS aussi vous allez devoir apprendre à être endurant et vous gérer vous-même! En endurance il vous sera primordiale de savoir respirer correctement, trouver une position confortable pour vous et votre cheval et ne pas être un poids mort! Et ça aussi ça se travaille à l'entraînement! 

    9) AIMER LA NATURE: L'endurance se pratique bien-sur en extérieur et l'on découvre souvent de magnifiques paysages. C'est une discipline fait pour les amoureux du cheval et de la nature! En revanche pour ceux qui n'apprécie pas monter 'par tous les temps' cela risque de ne pas toujours être une partie de plaisir... Et oui car mère nature fait parfois des caprices (pluie, tempête, froid, chaleur...). Et si il reste 40kms, bah il reste 40kms ^^

    10) S’ÉQUIPER: Pour vos première endurance je vous conseille de vous équipez au minimum d'une bonne paire de chaussures et d'une tenue confortable et adapté aux différent intempéries et d'une montre chronomètre. Les coques d'étriers sont aussi très pratique! Par la suite vous pouvez trouver toute une panoplie d'équipements et d'accessoires propre à l'endurance si vous souhaitez poursuivre! 

    Vous êtes PRESQUE prêt pour votre première endurance! Racontez moi vos première expériences en commentaire!cool

     

     

    • Si cet article t'a plu n'hésites pas à laisser un petit like et à partager  autour de toi, ça fait toujours plaisir alors n'ai pas peur! Montres ta présence! N'hésites pas à donner des suggestions d'articles et d'améliorations en commentaire!  Très bonne visite et à bientôt dans un prochain article. 
    • Tu peux nous rejoindre sur FacebookYoutube & Instagram
    « Règlement: TREC 2018Mon aventure équestre au Pays de Galles. »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Février à 14:12
    Ponydriver.fr

    Effectivement, ça n'a rien d'une balade ni d'une randonnée... Même si les trottings d'entraînement, à la belle saison, deviennent vraiment agréables.

    Pour ma première course, je n'en voyais plus le bout et les derniers cinq kilomètres m'ont semblé durer une éternité !

      • Vendredi 9 Mars à 16:39

        Je suis tout à fait d'accord, les trottings printaniers sont les meilleurs et la première course n'est pas toujours une partie de plaisir. ^^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :